Alcool : quelles limites ne pas dépasser pour préserver sa santé ?

Alcool : quelles limites ne pas dépasser pour préserver sa santé ?

En fin de soirée ou pendant les fêtes, on ne refuse pas la sensation de détente et d’euphorie apportée par l’alcool. Cependant, la consommation d’alcool peut être dangereuse pour la santé. Afin d’éviter toutes conséquences néfastes, quelles sont alors les limites de consommation d’alcool à ne pas dépasser ?

Les effets de l’alcool sur l’organisme

Les effets de l'alcool sur l'organisme

L’alcool est souvent synonyme de bien-être. On se l’accorde, un verre de vin consommé pendant un repas ou une bouteille de bière bue avec quelques amis n’a jamais fait de mal à personne. C’est seulement lors des excès que l’alcool peut réellement nuire à l’organisme humain. Sait-on réellement ce qui se passe dans le corps en buvant de l’alcool ? Dès les premières gorgées, l’alcool passe très rapidement dans le sang.

En prenant de l’alcool lors d’un repas, cela prend 90 mn avant que le sang n’atteigne une concentration maximale d’alcool. Son élimination par l’organisme se fait à travers le foie, l’urine, la sueur et l’expiration. Cependant, la durée de son élimination varie chez les individus, que ce soit des femmes, des hommes ou des personnes âgées. Étant une boisson ne pouvant pas être digérée, l’alcool peut donc entraîner des problèmes de santé.

L’évaluation de la quantité d’alcool consommée

la quantité d'alcool consommée

Afin de se donner une idée de la quantité d’alcool que l’on consomme, on la mesure à partir d’un verre standard. Un verre standard, également appelé unité d’alcool, est la quantité de base utilisée par les bars pour servir leurs verres. Un verre standard équivaut à 10 g d’alcool pur. Cette quantité est uniquement valable dans la mesure où chaque boisson est servie dans le verre qui lui est consacré.

Plus concrètement, de la bière servie dans un ballon de vin ne contient pas 10 g d’alcool pur. Par contre, si elle est servie dans une chope de bière de 25 cl, elle représentera bel et bien ses 10 g d’alcool pur. Cette valeur peut alors soit augmenter soit diminuer. Afin de bien jauger la quantité d’alcool consommée, il est donc essentiel de bien choisir le récipient utilisé à la boisson que l’on veut boire.

Les limites à ne pas dépasser

Réduire la consommation d'alcool

Quelle que soit la consommation d’alcool d’un individu, il y a toujours des risques qu’elle mette en péril sa santé. Cependant, pour garder une bonne qualité de vie et rester en bonne santé, un adulte se doit ne de pas dépasser les 10 verres d’alcool standard par semaine. Par jour, la consommation est limitée à deux verres standards au maximum.

Il faudra également compter des jours sans consommer d’alcool et ne surtout pas augmenter la quantité de boissons alcoolisées à boire. Ces recommandations doivent être accompagnées d’une grande consommation d’eau afin de garder un corps sain. Pour les individus pratiquant une activité physique, la consommation d’alcool peut entraîner des risques graves. À titre préventif, il est donc important de bien doser la consommation d’alcool et de tabac pour être certain d’avoir un organisme en bonne santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Copyright 2023 - en-bonne-sante.eu - Tous droits réservés
Mentions légales